Au premier trimestre de la grossesse, la découverte de la grossesse est encore toute fraîche ! La joie et l’euphorie qui succède à la découverte de la bonne nouvelle laisse vite place à des questions, des doutes et parfois quelques angoisses et appréhensions !

Quelle démarche dois-je faire ? A quoi dois-je faire attention ? Comment dois-je manger ? Et ce sport que j’aime tant, est-ce que je ne fais pas courir un risque à mon bébé en continuant à le pratiquer ?
Pour beaucoup, le premier trimestre est marqué par un état léthargique et un état émotionnel fragile et en dents de scie.
Certaines vont également être sujettes à des nausées voire à des vomissements.

Bref pour beaucoup de raisons, ce premier trimestre n’est pas toujours vécu sereinement !

Voici mes conseils pour un premier trimestre de grossesse serein !

Pour ne plus avoir à y penser: le point sur tes démarches !

 

 Lorsque tu apprends que tu es enceinte, tu dois:

  • Prendre rendez-vous chez ton médecin, ton gynécologue ou une sage-femme pour la 1ère consultation obligatoire (avant la fin de la 14e semaine
    d’aménorrhée).
  • Faire une 1ère échographie (12e d’aménorrhée).
  • Réaliser ta déclaration de grossesse: elle peut être réalisée en ligne ou par courrier, avec le professionnelle de santé (médecintraitant, sage femme ou gynécologue) qui effectuera ta première consultation obligatoire.
  • En fonction de ton projet tu dois choisir où tu souhaites accoucher et éventuellement t’inscrire à la maternité: ceci dépend de ton lieu de résidence et de tes envies, mais si tu habites une grande ville comme Paris, mieux vaut t’y prendre le plus tôt possible, car les établissements sont saturés. Mais si tu habites dans une région avec de nombreuses maternités, tu peux attendre les résultats de la première échographie.
  • Tu dois aussi prévenir ton employeur si tu es salariée: pour cela Il est recommandé d’attendre la première échographie. Celle-ci confirme et date la grossesse. Ainsi, tu peux annoncer à ton employeur que tu es enceinte et lui préciser le début et la fin de ton congé maternité. Sache qu’il n’a pas le droit de te licencier. Et s’il décide de se séparer de toi avant de savoir que tu attends un bébé, tu as quinze jours pour l’en informer. Il sera alors obligé de revenir sur sa décision.
  • Enfin en fonction des régions il est parfois préférable d’inscrire bébé à la crèche si tu prévois ce mode de garde.Cela peut paraître énorme, mais ne t’inquiète pas ce ne sont que des petites formalités en réalité ! Une fois que ce sera fait tu pourras te concentrer sur ce qui compte le plus pour toi: ta grossesse, ton futur bébé !

Le plus important: adopte dès à présent de bonnes habitudes alimentaires !

 

Si jusqu’à présent tu ne faisais pas plus attention que cela à ton alimentation, la grossesse est le moment parfait pour commencer à faire manger plus sainement !

Etre enceinte est en effet une bonne source de motivation pour changer un peu ses habitudes alimentaires ! Tu as tout y gagner ! En plus de te sentir en meilleure forme et en meilleure santé, tu seras en mesure de fournir à ton bébé tout ce dont il a besoin pour se construire et être en bonne santé !

Tu as peut-être commencé à lire certains conseils sur le sujet de l’alimentation pendant la grossesse, en règle général ces conseils tournent autour de ce que tu dois éviter de manger pour éviter les intoxications alimentaires, à cause de cela pour ma premier grossesse, j’ai regardé pas mal d’aliments de travers ! A en oublier presque qu’opter pour une alimentation saine, équilibrée, faite de produits frais, de saison et bio est le plus important !

Si tu ne sais pas comment faire pour te nourrir plus sainement, je peux t’aider et te guider dans cette démarche, j’ai créé un programme dédié à l’alimentation de la femme enceinte. Dans ce programme je te dis tout ce qu’il faut savoir pour couvrir les besoins nutritionnels spécifiques à ton état par le biai de ton alimentation et j’aborde également la question des compléments alimentaires en t’expliquant à quel moment et pourquoi ils sont parfois nécessaire !

 Sais-tu à ce sujet qu’au préalable de tout projet de grossesse, il est recommandé d’envisager une supplémentation en vit B9 ou acide folique ?

Cette vitamine est indispensable pour la bonne formation du tube neural de ton bébé, or celui-ci se forme dès la 6e semaine de grossesse !

Si tu découvres ta grossesse et que tu ne prends pas encore de supplémentation, envisage le sans plus attendre. Je te recommande de privilégier une source naturelle. Les vitamines de synthèse sont moins bien assimilées par l’organisme.

Côté alimentation, privilégie les légumes à feuilles vertes (blettes, épinards) qui sont d’excellentes sources de vitamine B9.

 

Pour ta santé et ton bien-être pratique une activité physique !

 

Une des questions que l’on se pose rapidement lorsqu’on tombe enceinte, c’est est-ce que je peux continuer à vivre une vie normale ?
La réponse est oui bien sûr !
Avec quelques tous petits ajustements, c’est tout !
Donc à la question puis-je continuer à faire du sport pendant la grossesse ?
La réponse est de toute évidence oui !!!
Le sport est vivement recommandé pendant la grossesse, faire du sport est très bénéfique. Faire du sport entretient la forme, permet de contrôler la prise de poids, va te permettre de préparer ton corps à vivre au mieux ton accouchement et à récupérer plus facilement après.
Le seul bémol, c’est qu’il va te falloir éviter les sports violents ou à risques de chute ! Et surtout je te recommande de t’écouter, d’écouter ton corps et de ne pas ignorer certains signaux qu’il pourrait t’envoyer pour te dire que quelque chose ne va pas !
Au premier trimestre, tu vas peut-être te sentir particulièrement fatiguée, attention dans ce cas à ne pas voir cela forcément comme un signe qu’il ne faut plus rien faire. Au contraire bouger pourra t’être vraiment bénéfique ! Mais au fil des mois, tu auras peut-être envie de te tourner vers des activités plus douce qu’à l’accoutumée et tu te surprendras à apprécier les longues marches en forêt ou le yoga, plutôt qu’une séance de gym tonique ! Ce sont ces envies là, qu’il faut écouter !

Pose-toi les bonnes questions !

 

On l’a vu plus haut, selon la région où tu habites, le temps presse pour prendre la décision de savoir où tu veux accoucher ! Pourtant cela mérite une mûre réflexion ! Alors quoiqu’il en soit, je t’invite à ne pas prendre de décisions hâtives. Si effectivement le temps presse, ce que tu peux faire c’est en effet réserver ta place dans une maternité pour avoir l’esprit tranquille ! Mais cela ne doit pas t’empêcher de te poser les bonnes questions.  Quel type d’accouchement souhaites-tu vivre ? Comment souhaites-tu être accompagnée ? Il existe différentes possibilités ! Je t’invite à envisager chacune d’entre elles avant de prendre une décision. Certaines femmes sont amenées à déménager au cours de leur grossesse, cela ne les empêchera pas d’être admises dans une nouvelle maternité. Alors ne prend pas forcément ce choix comme définitif ! Parmi les possibilités qui s’offrent à toi, tu peux par exemple choisir d‘accoucher en maternité (différents niveaux de sécurité possible), en maison de naissance (encore trop rares en France mais c’est une possibilité très intéressante) ou encore à la maison ! Si tu choisis l’option d’accoucher en maternité, tu peux te faire accompagner d’une doula qui pourra  t’apporter un soutien précieux ! Sache également que depuis peu certaines sage-femmes libérales proposent d’accompagner leur patiente à l’accouchement, on parle d’accouchement en plateau technique. Concrètement, la sage-femme qui te suit pourra te rejoindre chez toi quand le travail aura commencer et vous déciderez ensemble à quel moment il est temps d’aller à la maternité. Elle te suivra à la maternité et disposera des infrastructures et de tout le matériel nécessaire pour t’aider et t’accompagner au moment de mettre au monde ton enfant ! En cas de problème, l’équipe hospitalière est là pour prendre le relais ! C’est un compromis idéal pour celles qui souhaitent vivre un accouchement physiologique et respecté sans toutefois souhaiter accoucher à la maison.

En ce qui concerne le suivi global, là aussi je t’invite à bien réfléchir à ce que tu souhaites, j’ai déjà consacré un article à ce sujet, je t’invite à t’y référer:

Future maman: se faire bien accompagner

Accueille tes émotions !

 

La grossesse suscite parfois des émotions mitigées ! On peut facilement se sentir submergée ! Ce n’est pas facile ni à comprendre, ni à interpréter, ni à assumer mais ce bébé que nous attendions tant et qui est enfin là peut ne pas susciter une totale euphorie. Nous sommes toutes différentes bien sûr face à cela ! Mais si cela t’arrive, soit rassurée, tu n’es pas toute seule à vivre cela !

Je te conseille de te donner du temps, d’accueillir tes émotions et de les accepter telles qu’elles se présentent. Cela ne fera pas de toi une mauvaise mère que d’avoir eu du mal à vivre la nouvelle d’une grossesse et parfois même la grossesse tout court !

Pour renouer avec des sensations plus agréables et commencer à établir une belle connexion avec ton bébé, je t’offre une séance de sophrologie pour accueillir ce bébé en toi !

Pour la recevoir, il te suffit de t’inscrire ici: Séance de sophrologie.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :